Les femmes de 18/30 ans et la médecine esthétique

Certains patients consultent à 25 ans. L’idée n’est pas de pousser toute la génération Y dans les cabinets esthétiques, mais de répondre à la demande de ceux qui en ressentent le besoin. Chez certains sujets, les signes de vieillissement peuvent se manifester vraiment tôt et être très mal vécus. Dans ce cas, il n’y a pas de raison d’attendre pour intervenir. Mais cela ne veut pas dire qu’après 30 ans c’est trop tard! Tout est une question d’envie, de motivation et de moyens.

Pourquoi commencer le plus tôt possible ?

En commençant tôt les procédures esthétiques, on arrive à pallier les effets du temps avec des techniques plus douces et plus légères.

Injecter la toxine botulique avant l’apparition des rides du lion ou d’expression et poser un fils résorbable avant la ptôse du visage aura un effet préventif anti âge.

C’est une hygiène de vie comme avoir de bonnes habitudes alimentaires et faire du sport. Il est important d’entretenir cette jeunesse en pratiquant régulièrement tous les six mois ou tous les ans, un acte de médecine esthétique : c’est le « plan épargne jeunesse et beauté ». Utiliser des produits cosmétiques adaptés et une protection solaire efficace est aussi très important.

C’est à l’âge de 30 ans qu’il est intéressant de faire des bilans anti âge : connaître son taux de DHEA est très intéressant car il est à son maximum.

 

QUEL SONT LES DEMANDES DU PATIENT JEUNE ?

  • L’éclat du teint, le teint terne, la pigmentation, les rides superficielles (Les peelings superficiels ou moyens, LED)
  • Resserrer les pores, lisser les cicatrices, hydrater la peau (Le mésopen ou microneedling, les skinboosters, LED)
  • Les rides d’expression, la surélévation de la queue des sourcils (La toxine botulique)
  • L’affinement du bas du visage soit par hypertonie des masséters (toxine botulique) soit par hypertrophie des boules de bichat chez la jeune fille (mésothérapie ou cryolipolyse)
  • Les cernes en creux ou pigmentés (peeling, méothérapie)
  • Avoir une bouche plus pulpeuse (Hydratation ou volumétrie de la bouche)
  • Corriger un creux ou une bosse sur le nez (La rhinoplastie médicale par injection d’acide hyaluronique ou inducteur de collagène))
  • Réhausser les pommettes, prévenir les plis d’amertume (Les fils résorbables)
  • Pilosité du visage et du corps (Epilation laser)

 

Cette page est purement informative, conformément aux règles du Conseil de l’Ordre des Médecins.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

1 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...