Passer la soixantaine en beauté et en bonne santé

On les appelle les sexygènaires : elles n’aiment pas le terme de vieille et elles ne sont pas.

La femme de soixante ans et, plus veut rester jeune et dynamique ; le plus souvent, elle travaille encore mais moins ou est à la retraite, elle fait du sport, elle part beaucoup en vacances ; Elle prend soin d’elle car elle veut rester désirable et veut donner envie de vieillir.

Elle sera d’autant plus attentive qu’elle aura des petits enfants qui ne manqueront pas lui faire remarquer ses rides ….

Après la ménopause, avec la chute des hormones, le vieillissement du visage et du corps commence à se voir. L’évolution est variable en fonction de la prédisposition génétique et de l’hygiène de vie ( alimentation, tabac, alcool, exposition au soleil, épanouissement physique et  intellectuelle).

Le vieillissement du visage se manifeste par un relâchement global de la peau, avec une ptose des paupières supérieures, un relâchement de l’ovale avec les bajoues, un affaissement du menton voir un double menton, un coup fripé avec apparition des cordes pléthysmales

L’inversion du triangle de beauté est plus évident avec ptose des pommettes, fonte des graisses et des muscles, et élargissement du bas du visage.

Le vieillissement du corps devient une préoccupation grandissante au même titre que celui du visage car le bien vieillir doit être global. On ne peut plus traiter seulement traiter un visage sans traiter le cou, le décolleté, les mains et l’ensemble du corps.
C’est pourquoi la médecine esthétique c’est aussi une prise en charge globale pour répondre à une demande anti âge avec bilan clinique et biologique pour déterminer l’âge biologique (médecine anti-âge intégrative et préventive génétique)

 

Les demandes après 60 ans pourront être

  • Les bajoues et la perte de l’ovale : association de la toxine botulique, des injections d’inducteurs de collagène et d’acide hyaluronique, pose de fils tenseurs, HIFU
  • Peau fine et fripée : peelings, injections de skinboosters ou inducteurs de collagène, LED, lumière pulsée
  • Les cernes en creux et pigmentés : peelings, injection d’acide hyaluronique et de mésothérapie XelaRederm, PRP
  • Le front et les paupières tombantes : association toxine botulique acide hyaluronique , peelings et Plexr
  • Les taches, les verrues séborrhéiques, les taches actiniques sur le visage sur les mains et sur les corps (peelings, Plexr, lumière pulsée)
  • Plis d’amertume : toxine botulique, peelings moyens à profond, plexr
  • Pointe du nez (rhinoplastie) injection d’acide hyaluronique ou inducteur de collagène, HIFU
  • Menton en peau d’orange et tombant (toxine botulique, injection d’acide hyaluronique et inducteur de collagène)
  • Cou et décolleté fripé injection de toxine botulique, peelings superficiels, injection de skinbooster ou inducteurs de collagène, pose de fils tenseurs
  • Relâchement des bras et des cuisses inducteurs de collagène pose de fils tenseurs, HIFU
  • La perte des cheveux, l’alopécie androgènique : PRP capillaire , mésogreffe (procédé Rigenera)
  • Poils disgracieux sur le visage (épilation diode)
  • La prise de poids avec suivi nutritionnel et cryolipolyse.
  • Les soucis intimes liés au manque hormonal comme la sècheresse vaginale, la dyspareunie, l’inconfort esthétique avec perte de volume des grandes lèvres: consultation médecine anti âge et injections d’acide hyaluronique spécifique (Désirial) pour la sphère génitale.

 

Bien vieillir avec la physionutrition et la médecine intégrative et préventive ( bilan du stress oxydant, bilan hormonal, bilan des acides gras, bilan de la flore intestinale et des intolérances alimentaires, bilan génétique)

Cette page est purement informative, conformément à la Charte de conformité déontologique du Conseil National de l’Ordre des Médecins.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

2 votes
Moyennes : 3,00 sur 5
Loading...